Services Informatiques Commtech

Services Informatiques Commtech

165 Rue Gamelin
Gatineau
QC J8Y 1W1
Nous contacter
819-775-9333

Services Informatiques Commtech

Services Informatiques Commtech

Article

Le choix d'un système d'alimentation de secours

Publié par Shawn Dimitrov 30-09-2015 11:59 am

News Millenium Micro - Le choix d'un système d'alimentation de secours

Il existe une volumineuse documentation dans le domaine public sur comment choisir un système d’alimentation de secours en fonction de la charge qu’il devra supporter. Cet article présume que vous avez déjà évalué la taille appropriée et choisi votre UPS (batterie d’alimentation de secours), et se concentre sur quelques aspects que plusieurs PME négligent, et ce, à leur péril.  


De dures leçons en matière d’UPS apprises sur le terrain 

Une installation réussie avec uniquement des charges essentielles s’il vous plaît… Vos infrastructures critiques devraient être sécurisées physiquement et électroniquement, et installées de manière propre et organisée. N’utilisez pas de barres d’alimentation avec des interrupteurs basculants où votre système d’alimentation de secours sera enchevêtré avec les fils se trouvant sous le bureau et alimentant des charges critiques. Si votre entreprise exige que votre UPS et votre serveur soient l’un à côté de l’autre dans un bureau non sécurisé, assurez-vous que l’occupant du bureau sache qu’il ne faut pas y brancher quoi que ce soit d’autre et que votre système d’alimentation de secours ne puisse pas être éteint par mégarde. Combien de fois avons-nous vu des clients brancher des chaufferettes, des imprimantes laser, des plaques chauffantes et d’autres appareils électriques dans leur système UPS, avec les résultats auxquels on peut s’attendre!

 

Tous les serveurs fonctionnant avec Windows devraient toujours être éteints adéquatement

 

Ceci est particulièrement vrai pour les serveurs utilisant de manière importante la cache disque à écriture différée. Votre UPS doit communiquer son statut avec votre serveur et celui-ci doit être configuré pour s’éteindre lorsqu’il fonctionne à l’aide de la pile et que celle-ci est trop faible pour le permettre. La plupart des nouveaux systèmes UPS viennent avec un port USB permettant d’y connecter un serveur ou un poste de travail afin de faciliter ceci; les modèles plus haut de gamme possèdent une interface Ethernet équipée d’options de gestion plus avancées tels que des interfaces Web SNMP, et possiblement un logiciel spécifique au vendeur permettant de contrôler et de réagir au statut de l’UPS. Assurez-vous d’obtenir et de configurer les options dont vous avez besoin et que vos réglages de gestion de l’alimentation du serveur soient appropriés, incluant :    

- La fermeture du serveur avant que les piles soient épuisées plutôt que le mode hibernation ou veille, qui ne sont pas recommandés pour les serveurs de fichiers.  

- Configurer les réglages d’alimentation dans BIOS et Windows afin de s’assurer que le serveur ne démarre pas automatiquement à la suite d’une perte de courant; il doit plutôt demeurer éteint jusqu’à ce que quelqu’un le redémarre manuellement après s’être assuré que l’alimentation électrique est stable (autant que possible). Ceci inclut de veiller à ce que les « minuteries d’éveil » comme les tâches prévues au calendrier ou le “Wake On Lan” (WOL) ne sont pas permises pour déclencher une mise en marche.

La période allant de quelques minutes à une demi-heure environ après que l’électricité ait été restaurée à la suite d’une panne à grande échelle est le moment où votre équipement sans protection courre le plus grand risque, car la qualité de l’alimentation électrique est, à ce moment, à son pire niveau. C’est durant cette période que l’on remarque souvent que l’alimentation vient et repart de manière répétitive avec de fortes hausses et de fortes baisses du voltage alors que la compagnie des services publics essaie de stabiliser à nouveau le système. Si vos serveurs doivent être redémarrés dès que possible, alors utilisez le logiciel de surveillance ou des scripts pour envoyer à l’administrateur des messages pour le personnel concerné relativement à tout changement au statut de l’UPS, et veillez à ce qu’ils retournent au site pour les redémarrer. Ayez des procédures de réaction documentées pour ce scénario, incluant de contacter votre fournisseur de services électriques afin de vous assurer de la stabilité du système avant de redémarrer votre équipement.  

 

Les piles de l’UPS se dégradent avec le temps

Si l’unité UPS est utilisée depuis de nombreuses années sans avoir remplacé les piles, ne vous fiez pas trop à la période de fonctionnement estimée affichée sur l’UPS, à moins que votre UPS soit un modèle haut de gamme équipé d’un système d’évaluation et de contrôle périodique de l’état de la pile (nous présumons ici que ce n’est pas le cas).    

Programmer votre serveur pour qu’il s’éteigne lorsque la capacité de la pile atteint 10 % peut être une excellente solution lorsque l’unité est neuve. Mais sept ans plus tard vous pourriez jeter un coup d’œil à l’UPS durant une panne pour constater à un moment qu’il ne reste que trente minutes de fonctionnement et, quelques instants plus tard, le système peut s’arrêter sans préavis de manière abrupte. Au fur et à mesure que votre unité prend de l’âge, lors du réglage de la fermeture automatique, il faut au minimum s’assurer d’être de plus en plus conservateur quant à la capacité restante de la pile. En plus des applications, des changements de configuration peuvent augmenter le temps requis avant qu’un serveur ne s’éteigne; si votre UPS est petit ou si le niveau de la pile est trop faible avant que la fermeture ne commence, le serveur pourrait ne pas avoir suffisamment de temps pour compléter la fermeture. Ne voyez pas votre UPS comme un système pouvant être exploité jusqu’à la défaillance.

 

Lorsqu’il est question de protéger vos infrastructures essentielles, assurez-vous de faire vos devoirs ou de consulter un fournisseur de services digne de confiance. Dans le cadre de vos processus de poursuite des affaires/planification de reprise après sinistre, vos décisions d’investissements dans des UPS devraient être prises en considérant le coût initial en capital, mais aussi la probabilité de rencontrer des problèmes de panne d’électricité ou de qualité de l’alimentation dans votre secteur, et les coûts potentiels associés à une mauvaise protection qui seront encourus par votre entreprise lorsqu’ils se produiront. Si vous passez outre certains de ces aspects, le contenu des serveurs peut littéralement partir en fumée, emportant d’importantes données accumulées depuis plusieurs années,  ainsi que des services sur lesquels votre entreprise compte. Tout ce qu’il faut, c’est une branche d’arbre chargée de neige qui tombe sur le mauvais fil électrique.

 

Shawn Dimitrov, Analyste d’affaires sénior, Terrace, BC

Commentaires