Les Solutions One Sky Inc.

Les Solutions One Sky Inc.

1280, rue Nobel, bur. 100
Boucherville
QC J4B 5H1
Nous contacter
1-844-966-3759
514-898-7379

Les Solutions One Sky Inc.

Les Solutions One Sky Inc.

Article

Banal le micro-casque? Détrompez-vous!

Publié par Jesper Kock, Directeur de la recherche et du développement à Sennheiser Communications A/S 02-04-2018 4:25 pm

News Millenium Micro - Banal le micro-casque? Détrompez-vous! Aujourd’hui, des micros-casques rudimentaires sont offerts gratuitement à titre d’accessoire avec tout téléphone portable, et les consommateurs les perçoivent comme des gadgets pratiques à avoir sous la main. Pourtant, dans certains environnements de travail, les micros-casques sont bien plus que de simples accessoires et relèvent parfois d’un équipement informatique complexe ayant le potentiel de transformer les activités de communication. Jesper Kock, directeur de la recherche et du développement à Sennheiser Communications, présente un portrait de la situation et démontre pourquoi les entreprises ont tout intérêt à faire un choix éclairé en matière de micros-casques.

Qu’est-ce qui justifie qu’une entreprise porte attention aux micros-casques?

Le micro-casque est probablement une des pièces d’équipement les plus sous-estimées dans les environnements de travail modernes et mobiles. Les communications unifiées sont une tendance lourde dans l’industrie, et l’utilisation de micros-casques est passée d’une considération optionnelle à une véritable nécessité. Les micros-casques jouent un rôle important d’« interface technique », en assurant une interaction sans heurt au sein de l’environnement informatique de l’entreprise, mais ils jouent également un rôle fondamental d’« interface privée », par exemple au moment de communiquer directement avec un client. C’est là que la qualité audio et le port confortable entrent en jeu. Ce sont deux éléments importants de l’expérience utilisateur qui peuvent avoir une incidence sur le succès de la mise en œuvre et de l’adoption des communications unifiées. Voilà pourquoi les entreprises doivent tenir compte des micros-casques dès la phase de planification d’un système de communications unifiées et envisager d’investir dans des solutions offrant une bonne qualité audio. Investir des millions dans un système de communications unifiées en ménageant la dépense pour les micros-casques est aussi inadéquat que d’acheter une Ferrari en l’équipant de pneus à rabais.


En quoi le micro-casque a-t-il évolué au cours des dernières années?  

Les dix dernières années, pour ne parler que de celles-ci, ont été le théâtre d’énormément de percées et d’innovations. Désormais, nous ne concevons plus un « simple micro-casque », mais un appareil informatique hautement complexe. Les micros-casques destinés aux systèmes de communications unifiées sont alimentés par des ordinateurs miniatures qui veillent sur une base constante à préserver une qualité audio optimale et s’intègrent aux infrastructures informatiques et environnements sonores complexes.

Les logiciels sont devenus des éléments incontournables de la qualité des communications et sont aujourd’hui au cœur du développement des micros-casques.

Comme ils servent d’interface technique, les micros-casques doivent être conformes aux milliers de normes présentes partout dans le monde. Ils doivent répondre aux exigences des fournisseurs de téléphonie logicielle, être compatibles avec des téléphones et appareils mobiles fonctionnant sous iOS ou Android et prendre en charge autant les connexions USB que la téléphonie fixe. Cela n’est pas une mince affaire étant donné la vaste gamme d’éléments à maîtriser. Sennheiser compte sur des équipes d’ingénieurs hautement spécialisés œuvrant dans des volets de développement exigeants, tels que l’ingénierie du son, le développement de logiciels intégrés et de matériel informatique, le génie mécanique et l’architecture de système. Une telle expertise avancée et un travail acharné sont indispensables pour s’assurer que chaque produit est conforme aux normes et s’intègre naturellement dans tous les environnements.

Cette réalité se reflète dans notre équipe, car plus de la moitié de nos ingénieurs travaillent actuellement sur les logiciels de nos micros-casques. Comme ils servent d’interface privée, les micros-casques jouent un rôle qui va bien au-delà de celui de la plupart des périphériques. Nous devons nous assurer que nos utilisateurs ont l’impression de se trouver dans la même pièce que la personne à qui ils s’adressent, grâce à une transmission aussi claire et naturelle que possible. Cela peut paraître simple, mais repose sur un travail colossal d’ingénierie et sur des années d’expérience.

 

En quoi les habitudes de travail mobiles ont-elles changé la conception des micros-casques?

L’accentuation de la tendance au travail mobile implique la capacité de faire des appels et de prévoir des réunions à partir de n’importe quel endroit. Le travail mobile est possible uniquement si tout le monde est certain de pouvoir être bien compris, même dans les situations les plus contraignantes du point de vue de la qualité sonore, que ce soit dans une voiture ou un aéroport. Pour ce faire, nos ingénieurs du son ont mis au point des algorithmes de grande précision qui assurent la suppression du bruit dans chaque situation particulière et veillent à une intelligibilité optimale du discours et de la qualité sonore. Tout repose sur des efforts concertés autour d’excellents composants logiciels et matériels, réunis notamment dans les trois microphones spécialisés de notre système PRESENCE™.

Un autre aspect fondamental de notre conception de micros-casques modernes est l’automatisation. Les utilisateurs en déplacement doivent se concentrer sur ce qu’ils disent, et ne peuvent s’attarder aux réglages. Ainsi, les micros-casques doivent s’adapter automatiquement aux différents environnements sonores. Cet aspect, la capacité du micro-casque à reconnaître vos besoins sans que vous ayez à les formuler, demande une expertise et une minutie rigoureuses.

 

Quelles tendances prévoyez-vous pour l’évolution des micros-casques?

Nous observons actuellement les débuts d’une transition pour les micros-casques, qui passent de simples périphériques à des composantes à part entière de l’interface utilisateur. Les micros-casques apportent une contribution intelligente à l’écosystème, et leur valeur dépasse largement les considérations sonores.

Le micro-casque est déjà un fidèle compagnon de bon nombre de travailleurs de bureau. L’ajout de fonctionnalités n’entraîne donc pas de changements dans les routines quotidiennes. Le micro-casque est porté sur les oreilles, ce qui en fait un candidat idéal pour les technologies prêt-à-porter. À l’avenir, nous verrons peut-être des micros-casques en mesure de relever des données physiologiques, comme la fréquence cardiaque, la température corporelle, la fréquence respiratoire, la tension musculaire et même les ondes cérébrales. La collecte de telles informations dans un environnement de données massives pourrait permettre d’optimiser l’environnement de travail et l’expérience de chacun des utilisateurs.

Par ailleurs, des données sur l’emplacement fournies par le micro-casque peuvent éventuellement être mises au service d’une informatique sensible au contexte. L’information situationnelle et environnementale à propos des personnes, des lieux et des objets permet de détecter automatiquement des besoins et d’y répondre. Les micros-casques peuvent donc soutenir l’écosystème informatique dans la mise en place d’un milieu de travail mieux adapté et plus intelligent.

Cela dit, la communication demeure la fonctionnalité la plus importante d’un micro-casque, et cela n’est pas appelé à changer dans les années à venir. La technologie des micros-casques permet d’établir la meilleure connexion possible entre deux personnes, en leur donnant une impression de proximité. Il s’agit d’une expérience immersive, en attendant de faire éclater les frontières dans ce domaine.

Nous sommes à l’affût des plus récentes innovations et nous collaborons avec de solides partenaires dans une vaste gamme de secteurs complémentaires, notamment Microsoft. La collaboration avec nos sociétés mères Sennheiser et WDH nous donne des occasions exceptionnelles de démontrer le potentiel immense des partenariats. L’expertise de Sennheiser en recherche audio permet de façonner l’avenir des systèmes audio, alors que l’expertise en recherche et développement de WDH permet de poursuivre la miniaturisation des composantes et de déployer l’épine dorsale technologique derrière les micros-casques. Ainsi, nos micros-casques représentent le point culminant des plus grandes qualités des deux entreprises.

Jesper Kock, Directeur de la recherche et du développement à Sennheiser Communications A/S,

Commentaires